http://planstrategique.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Plan stratégique 2015-2019


Recherche


webinfo@uqam.ca


banniere2

Orientation 1 : Actualisation des modes de développement de l’Université

Au cours des prochaines années, l’UQAM devra poursuivre sa mission dans un contexte marqué par des transformations de tous ordres qui touchent l’évolution et le développement de ses activités. Or, s’il est vrai que les universités sont des milieux intellectuels qui « carburent » à la nouveauté — dans les divers champs du savoir —, elles sont aussi des organisations bureaucratiques complexes qui peinent parfois à s’ajuster aux réalités nouvelles ou à faire face aux défis de l’heure.

Afin d’être à même de répondre aux besoins variés et légitimes qui émergent en matière de formation, de recherche, de création et de service à la collectivité, l’Université doit tenir compte des contextes nouveaux — socioéconomiques, technologiques, démographiques, culturels, politiques — qui caractérisent son environnement. Parmi ces changements figurent notamment la diversification des profils étudiants et des parcours d’études ainsi que l’explosion des technologies numériques.

Si certaines des dynamiques à l’œuvre peuvent représenter des occasions de redéploiement et d’enrichissement de la mission universitaire, d’autres transformations, telles que la fragilisation du financement public des universités, la compétition interuniversitaire, les pressions pour l’hyperspécialisation, le cloisonnement disciplinaire ou sectoriel, et enfin, la tendance à la segmentation des activités de recherche, de création et de formation (structure en silos) peuvent entraver la capacité de l’UQAM de mener à bien sa mission.

Dans les deux cas — opportunités ou menaces — le statu quo n’est pas une solution. Le défi consiste donc à prendre acte des mutations et à agir en conséquence dans le respect des valeurs et de la mission fondamentale de l’Université.

Objectif 1.1          Obtenir un financement adéquat pour l’UQAM

Axes d’intervention Actions privilégiées
Budget de fonctionnement
  • Réitérer sur toutes les tribunes l’importance du financement public des universités et son impact sur la réalisation de la mission universitaire
  • Travailler à l’obtention d’une nouvelle Politique de financement universitaire qui tienne compte des caractéristiques de l’UQAM et de sa mission
  • Viser l’équilibre budgétaire dans le respect de la mission de l’UQAM
Recrutement
  • Accroître l’attractivité de l’UQAM à travers différentes stratégies de promotion et de positionnement
  • Intensifier les efforts de recrutement, particulièrement dans les programmes de grade
  • Améliorer les outils technologiques dédiés au recrutement et à l’admission des étudiantes, étudiants
Financement de la recherche et de la création
  • Soutenir les pôles de recherche et de création émergents
  • Assurer la pérennité des créneaux d’excellence
  • Diffuser plus efficacement les occasions de financement
  • Augmenter et diversifier les sources de financement, incluant la recherche contractuelle et le financement à l’international
Philanthropie
  • Diversifier les stratégies philanthropiques (consolidation des liens avec les donateurs, campagnes annuelles et campagne majeure, reconnaissance des dons, etc.)
  • Développer des partenariats universités-milieux structurants et respectueux de la liberté académique
Indicateurs de suivi
  1. Équilibre budgétaire (budget de fonctionnement)
  2. Adoption d’une nouvelle Politique de financement universitaire
  3. Nombre de demandes d’admission et de nouvelles inscriptions
  4. Initiatives porteuses en matière de promotion et de recrutement d’étudiantes, étudiants
  5. Montants et sources des fonds disponibles pour la recherche et la création
  6. Proportion de professeures, professeurs financés à l’extérieur
  7. Nouveaux partenariats structurants en matière de financement de la recherche et de la création
  8. Montant des dons recueillis par la Fondation de l’UQAM
Objectif 1.2          Maximiser le potentiel des technologies numériques dans tous les secteurs de l’Université

Axes d’intervention Actions privilégiées
Environnements numériques
  • Stimuler l’intégration des technopédagogies dans l’enseignement
  • Déployer des cours ou des programmes en mode hybride ou entièrement à distance
  • Favoriser l’accessibilité et l’usage des outils technologiques dans le cadre des activités de formation, de recherche et de création (grappes de calcul, stockage de masse, logiciels spécialisés, bases de données, contenus numériques, etc.)
  • Faciliter la diffusion des données et des résultats de recherche
  • Mettre en œuvre de nouvelles façons de partager le savoir et la culture
Systèmes d’information et de gestion
  • Mettre à niveau les infrastructures informatiques
  • Améliorer les services technologiques destinés aux fonctions de soutien administratif
  • Amorcer le renouvellement des systèmes d’information de gestion académique
  • Bonifier les systèmes d’information (entrepôts de données, inventaire du financement de la recherche, etc.)
  • Améliorer les interfaces destinées aux étudiantes, étudiants (plateforme mobile, ergonomie)
  • Promouvoir l’utilisation du logiciel libre
Indicateurs de suivi
  1. Taux de médiatisation des salles de cours institutionnelles
  2. Nombre de cours utilisant Moodle ou d’autres environnements numériques d’apprentissage
  3. Nombre de cours et de programmes offerts à distance
  4. Pratiques innovantes en matière de formation en mode hybride ou à distance
  5. Degré d’avancement du renouvellement des systèmes d’information de gestion académique
  6. Degré d’avancement du portail étudiant
  7. Utilisation d’outils pour soutenir et diffuser les activités de recherche et de création
  8. Proportion de logiciels libres utilisés
  9. Nombre d’articles déposés dans les archives ouvertes de l’institution
  10. Nombre d’articles publiés dans les revues de l’UQAM
Objectif 1.3          Adapter les activités de formation, de recherche et de création aux nouvelles réalités de la population étudiante

Axes d’intervention Actions privilégiées
Programmes d’études
  • Favoriser une plus grande adéquation de l’offre de programmes aux besoins de formation des étudiantes, étudiants (incluant la formation continue)
  • Améliorer l’arrimage des activités d’enseignement aux objectifs généraux et spécifiques de formation (contenus, modes d’apprentissage et d’évaluation, formations pratiques, etc.)
  • Renforcer les liens avec les milieux de pratique, les réseaux socioprofessionnels et les diplômées, diplômés
  • Intégrer davantage, dans la formation, des initiatives visant à faciliter l’insertion socioprofessionnelle et à stimuler l’entrepreneuriat des étudiantes, étudiants
Accessibilité et réussite
  • Faciliter l’intégration des étudiantes, étudiants ayant des parcours non-traditionnels
  • Mettre en place des mesures favorisant la conciliation famille-études-travail
  • Soutenir davantage la réussite des études tout au long du parcours académique
  • Accompagner et soutenir les étudiantes, étudiants ayant des besoins particuliers (étudiantes, étudiants en situation de handicap; étudiantes, étudiants parents; étudiantes, étudiants étrangers, etc.)
Pédagogie universitaire
  • Promouvoir et diffuser les pratiques innovantes et porteuses
  • Créer des communautés de pratique
  • Diversifier les modalités de formation à la recherche et à la création
Indicateurs de suivi
  1. Nombre de programmes offerts ou en cours d’élaboration
  2. Nombre de programmes d’études évalués ou ayant subi une modification (majeure ou mineure)
  3. Taux de persévérance des étudiantes, étudiants après un an (1er cycle)
  4. Perception des étudiantes, étudiants de leurs apprentissages de haut niveau (programmes de grade)
  5. Durée des études aux cycles supérieurs (programmes de grade)
  6. Pratiques d’encadrement favorisant la réussite aux cycles supérieurs (programmes de grade)
  7. Taux de satisfaction des étudiantes, étudiants et des personnes diplômées
  8. Situation d’emploi des personnes diplômées
Objectif 1.4          Favoriser une approche intégrée et transversale des activités de formation, de recherche et de création

Axes d’intervention Actions privilégiées
Arrimage
formation-recherche-création
  • Accroître l’investissement du corps professoral au 1er cycle
  • Favoriser une plus grande intégration des étudiantes, étudiants aux trois cycles d’études dans les activités de recherche et de création des professeures, professeurs
  • Stimuler et renforcer l’arrimage entre les programmes d’études et les unités de recherche et de création (bourses, stages, écoles d’été, ateliers, conférences, etc.)
Interdisciplinarité
et intersectorialité
  • Encourager l’ouverture des programmes à d’autres disciplines ou champs d’études
  • Mettre en place des outils permettant les échanges et les regroupements potentiels de recherches autour de thématiques structurantes ou transversales
  • Faciliter le développement de projets de formation, de recherche et de création interdisciplinaires ou intersectoriels
Indicateurs de suivi
  1. Ratios étudiantes, étudiants par professeure, professeur
  2. Proportion d'activités offertes par des professeures, professeurs (1er cycle)
  3. Montants des bourses et contrats versés à des étudiantes, étudiants à partir de fonds de recherche (tous les cycles)
  4. Initiatives favorisant l’arrimage entre les programmes d’études et les expertises du corps professoral
  5. Nombre de programmes de grade facultaires ou interfacultaires
  6. Nombre de nouveaux pôles structurés de recherches interdisciplinaires ou intersectorielles
  7. Initiatives favorisant la formation de masses critiques de chercheuses, chercheurs autour de thèmes interdisciplinaires ou intersectoriels
Retour en haut de page